NB : L'utilisation de la chapelle est soumise à l'autorisation de la Paroisse de Soulzmatt. Adressez-vous au presbytère : 03 89 47 00 34, ou : paroisses.vallee-noble@laposte.net.

Historique du site

On trouve des traces écrites du "Schäfertal" dès le 14ème siècle, notamment dans le registre du "Steinkloster" de Bâle.
Ces pâturages étaient la propriété des "nobles de Laubgasse" originaire de Suntheim, village qui se situait près de Rouffach et qui a totalement disparu.
L'origine de ce lieu de pèlerinage est liée à la vierge Marie qui, selon la légende, fit jaillir une source et sauva ainsi berger et troupeau d'une implacable sècheresse. Une petite chapelle y fut alors érigée. Lorsque celle-ci s'avéra trop petite on y ajouta, au 16ème siècle, l'actuel choeur consacré le 25 juillet 1511 par Télémarius Lingerger, évêque de Bale. Dans les années 1594 - 1596 la chapelle fut agrandie de la longueur de deux fenêtres de la nef.
Entre temps fut également construit le logis, vraisemblablement occupé par des ermites ou chanoines Augustins.
Des recherches sont actuellement en cours, afin de préciser l'origine et la destination de ce bâtiment.
A travers le 17ème et 18ème siècle, la chapelle connaît un essor considérable. En 1726, la nef fut agrandie aux dimensions actuelles.
L'actuel portail d'entrée date du premier aménagement (1595) et fut déplacé en 1726. Fermée à la Révolution Française, la chapelle fut vendue le 12 vendémiaire 1797 à un citoyen de Rouffach, Bernard Landwerlen. En 1803, le Val du Pâtre fut réouvert au public et nombreux furent les pèlerins à s'y rendre. Un rapport en 1937 précise que huit processions ont lieu annuellement au départ de Soultzmatt.
En ce qui concerne le logis, une première restauration fut entreprise en 1726. Il a ensuite connut plusieurs modifications. L'aspect actuel des bâtiments date de 1994, après une lourde opération de réhabilitation menée par les Scouts de France du Haut Rhin.
La chapelle a connu une importante opération de restauration en 1951, due au maître colmarien : Robert Gall.
La chapelle du Val du Pâtre a été entièrement restaurée grâce à la générosité de la population locale et avec le soutien de la commune. Les travaux de restauration, entre 1984 et 1986, ont été assurés par les bénévoles de l'association "Les amis du Schaeferthal".

Le clocheton
Les soubassements
Les amis du Schaeferthal